Nommé directeur de la Danse à l’Opéra de Paris en 1983, Rudolf Noureev, considéré comme l’un des plus grands danseurs classiques du XXe siècle et l’un des meilleurs interprètes du répertoire classique,  s’est éteint en janvier 1993, victime du Sida, à l’âge de 55 ans.

Né au cours d’un voyage en train, peu avant Irkoutsk vers Vladivostok, de parents d’origine paysanne, il est enterré au cimetière russe de Sainte Geneviève des Bois, dans l’Essonne. Sa tombe est recouverte d’une mosaïque créée par le décorateur de théâtre Ezio Frigerio et réalisée par le mosaïste Akonema en 1996, qui représente un tapis Kilim que Noureev affectionnait particulièrement.

  • Ouverture: ƒ/2.8
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 4 mai, 2013
  • Correction d’exposition: -1/3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 80mm
  • ISO: 100
  • Localisation: 48° 37.8512′ 0″ N 2° 20.798′ 0″ E
  • Vitesse d’obturation: 1/200s

Vu 10773 fois par 2280 visiteurs

Sur le même thème