Du 12 au 17 avril 2014, 815 000 Algériens résidant en France étaient appelés aux urnes pour l’élection présidentielle de leur pays et 208 bureaux de vote ont été ouverts pour la circonstance dans l’Hexagone, dont huit à Paris.

Autour de la station de métro Barbès, à Paris, les partisans du président sortant Bouteflika et ceux de son opposant Ali Benflis se sont ainsi livrés à une bataille de collage sauvage. Alors que les pro-Benflis sont parvenus à déployer une immense photographie de leur candidat sur la façade d’un immeuble du quartier, les pro-Bouteflika ont répliqué par le collage d’affiches sur les murs. Une bataille qui n’a pas épargné non plus les murs de l’église Notre-Dame-Réconciliatrice, dans le quartier de Belleville.

Diaporama.

  • Ouverture: ƒ/9
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 16 avril, 2014, 16:04:07
  • Flash actif: no
  • Focale: 39mm
  • ISO: 800
  • Vitesse d’obturation: 1/250s

vu 14561 fois par 2687 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le