En attendant une évacuation « imminente et certaine » réitérée par la Mairie de Paris à la fin de juillet 2015, les occupants du camp de migrants du quai d’Austerlitz sont toujours présents sur le site.

Venus de la Corne de l’Afrique –Érythrée, Éthiopie, ­Somalie– et du Soudan, ils sont plus d’une centaine, à l’abri du soleil, des orages et des regards du monde du dessus, dans de simples tentes ou sur des tapis ou matelas à même le sol.

Diaporama.

vu 13211 fois par 2485 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le