C’est à l’Equinoxe, dans le XVe arrondissement de Paris que La Manif pour tous avait choisi d’organiser son dernier meeting de campagne, samedi 28 novembre 2015. Sous le hashtag #QPPR, (Questions pour un président de région), les candidats à la présidence de la région étaient invités à expliquer leurs positions sur la famille. Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France, DLF), Valérie Pécresse (Les Républicains) et Wallerand de Saint-Just (Front national) ont répondu présents pour la région Ile-de-France, les autres candidats ayant décliné l’invitation.

Après la polémique suscitée par les propos de Marion Maréchal, tête de liste FN en Paca, sur la suppression des subventions accordées au Planning familial, le candidat parisien a été invité à se positionner sur ce point. Il a déclaré vouloir «être franc»: «je n’ai pas décidé de supprimer les subventions de ces associations». «Il est du devoir des responsables politiques de s’attacher à ce qui constitue les véritables préoccupations de ses compatriotes», a-t-il expliqué, ne voyant pas «pourquoi on parlerait des questions d’avortement et de contraception au moment des élections régionales». Enfin, le journaliste l’a invité à s’adresser directement au public pour lui délivrer «le mot de la fin». Le trésorier du Front national a alors affirmé que, «depuis le début», le FN était «le seul mouvement politique à avoir prôné l’abrogation pure et simple de la loi Taubira».

  • Ouverture: ƒ/4.5
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 28 novembre, 2015
  • Correction d’exposition: -2EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 400mm
  • ISO: 8000
  • Vitesse d’obturation: 1/400s

Vu 12188 fois par 2225 visiteurs

Sur le même thème