Le Parc des Princes à Paris accueillait le dimanche 12 juin 2016 le match Turquie-Croatie, après Angleterre-Russie, classées « niveau 3 » sur une échelle de risques de 4. La préfecture de police indiquait en fin de matinée que la vigilance était « renforcée » pour ce match, avec plus de 1 500 policiers déployés.
Des violences, qui ont éclaté dès vendredi après-midi sur le Vieux-Port entre des supporteurs en majorité britanniques, mais aussi des Russes et des Français, se sont poursuivies jusque samedi tard dans la nuit.

A Nice, une bagarre a éclaté samedi soir entre des Niçois et des supporteurs nord-irlandais, faisant sept blessés dont un souffrant d’un traumatisme crânien, avant le match qui doit opposer dimanche après-midi la Pologne et l’Irlande du Nord.

Le porte-parole du ministère de l’intérieur a précisé que « beaucoup de ceux qui se sont livrés [à ces] affrontements n’avaient pas été signalés par les services de police étrangers ».

 

vu 18656 fois par 2694 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le