Dimanche 14 mai 2017, aux alentours de 12h30, Emmanuel Macron a remonté l’avenue la plus célèbre du monde à bord d’un véhicule militaire, saluant la foule sourire aux lèvres et main levée. Il s’est ensuite rendu sur la tombe du Soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe, où il a déposé une gerbe de fleurs. Juste avant de quitter l’Elysée, il avait passé en revue les troupes militaires tandis que 21 coups de canon étaient tirés depuis l’Esplanade des Invalides, sur l’autre rive de la Seine. 

Pour remonter les Champs-Elysées, Emmanuel Macron a choisi un véhicule de commandement militaire, ou « Command car ». Plus précisément un VLRA (Véhicule de Liaison, de Reconnaissance et d’Appui), modèle généralement utilisé par les présidents lors des cérémonies du 14 juillet. Ce choix marque une rupture avec les autres présidents de la République, qui avaient remonté l’avenue parisienne à bord de véhicules civils. Charles de Gaulle, Jacques Chirac et François Hollande s’étaient rendus à la tombe du soldat inconnu à bord d’une Citroën. En 2007, Nicolas Sarkozy avait lui opté pour une Peugeot 607. Valéry Giscard d’Estaing avait quant à lui préféré remonter l’avenue à pied.

Diaporama.

 

 

[codepeople-post-map]

vu 7308 fois par 1053 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le