C’est l’heure du bilan pour la 52e édition du Salon international de l’aéronautique du Bourget. Le plus grand rendez-vous mondial du secteur aura au moins eu le mérite de remplir les carnets de commandes.

Le chiffre d’affaires réalisé pendant le Salon par les professionnels représentant aussi l’industrie spatiale a atteint 150 milliards de dollars, contre 130 milliards lors de la précédente édition, en 2015, de cette grand-messe qui se tient tous les deux ans. Boeing et Airbus ont à eux seuls enregistré pour 114 milliards de dollars de commandes, 74,8 pour le constructeur américain et 39,7 pour le consortium européen, tandis que CFM International, la filiale moteurs d’avions de General Electric et Safran, a reçu 1 658 commandes de moteurs Leap et CFM56, pour un montant de 27,3 milliards, lors du salon. «C’est un très, très bon cru en termes de business», a commenté Emeric d’Arcimoles, le commissaire général de ce salon ouvert aux seuls professionnels de lundi à jeudi, puis au grand public les trois derniers jours. Seul point noir, la fréquentation notablement en baisse.Le nombre de visiteurs professionnels (140 000) a reculé de 6 % par rapport à 2015, une baisse attribuée par Emeric d’Arcimoles à des «restrictions budgétaires» dans de nombreuses entreprises ainsi qu’à l’état d’urgence en France. La fréquentation du grand public s’est établie à 180 000 visiteurs, environ 10 % de moins qu’en 2015, selon les premières estimations.

Du vendredi au dimanche, les visiteurs ont pu assister à un programme de vols de quatre heures trente alternant avions de combat, hélicoptères, avions d’affaires ou gros porteurs, et même la Patrouille de France.Dimanche, dès l’ouverture, des dizaines de personnes faisaient la queue devant le stand de la Direction générale de l’armement (DGA) pour voir de plus près les avions de combat Rafale ou Mirage 2000 ou encore l’imposant hélicoptère de transport militaire Caracal.

Diaporama.

 

 

[codepeople-post-map]

  • Ouverture: ƒ/9
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 25 juin, 2017
  • Correction d’exposition: -1/3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 400mm
  • ISO: 250
  • Localisation: 48° 56.6479′ 0″ N 2° 25.7572′ 0″ E
  • Vitesse d’obturation: 1/400s

Vu 5573 fois par 1444 visiteurs

Sur le même thème