Pour la seconde fois, des naturistes étaient présents à la fête de l’Humanité, du 15 au 17 septembre 2017, à La Courneuve. Estimant prôner un idéal de liberté, tout comme les communistes, c’est l’association de promotion du naturisme en liberté (Apnel), qui compte 280 adhérents, qui tenait le stand, avec le soutien de la Fédération française de naturisme (FFN). Comment sont-ils arrivés là ? « Au mois de mars, on a découvert l’affiche sur laquelle apparaît un couple nu au premier plan. On s’est dit que c’était un appel  du pied », se remémore Jacques Frimon, vice-président de l’Apnel en charge de la communication. « La nudité, c’est un symbole de liberté… comme le communisme, alors pourquoi ne pas les solliciter ? » A leur grande surprise, les organisateurs donnent leur accord. « On a quand même rappelé il y a une semaine pour être sûrs qu’ils ont bien compris qu’on serait nus sur le stand… », ajoute Jacques Frimon.

 

Diaporama.

 

 

[codepeople-post-map]

Vu 5530 fois par 1383 visiteurs

Sur le même thème