Plusieurs centaines de personnes ont manifesté vendredi 13 octobre 2017 à Paris pour dire leur « nausée » que, 21 ans après l’interdiction de cette fibre cancérogène, non seulement aucun procès pénal ne soit à l’ordre du jour mais, pire, qu’une telle perspective s’éloigne.

Rassemblés à l’appel de l’association nationale des victimes de l’amiante (Andeva), les manifestants, venus de toute la France, ont défilé derrière une trentaine de silhouettes blanches figurant les morts de l’amiante.

Mi-septembre, la Cour d’appel de Paris a annulé, pour la deuxième fois, la mise en examen des responsables nationaux dans deux affaires emblématiques de la fibre cancérogène, le campus parisien de Jussieu et les chantiers navals Normed de Dunkerque.

Une vingtaine de dossiers en cours d’instruction au pôle santé de Paris risquent par ailleurs d’aboutir à des non-lieux.

Diaporama.

  • Ouverture: ƒ/9
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 13 octobre, 2017
  • Correction d’exposition: -2/3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 16mm
  • ISO: 250
  • Localisation: 48° 50.8705′ 0″ N 2° 19.6848′ 0″ E
  • Vitesse d’obturation: 1/640s

Vu 5008 fois par 1281 visiteurs

Sur le même thème