Une cinquantaine de militantes féministes sont venues protester, lundi 30 octobre, contre la venue de Roman Polanski à la Cinémathèque de Paris, qui organisait une rétrospective consacrée au réalisateur franco-polonais, accusé par plusieurs femmes d’agressions sexuelles.

L’association Osez le féminisme ! avait appelé à manifester devant l’établissement où le réalisateur de 84 ans devait assister à la projection de son dernier film, D’après une histoire vraie.

Sous la pression de féministes, Roman Polanski avait dû au début de l’année renoncer à présider la cérémonie des Césars. Le cinéaste a été poursuivi en 1977 aux Etats-Unis pour le viol d’une adolescente de 13 ans, Samantha Gailey. Alors âgé de 43 ans, Polanski avait reconnu avoir eu des relations sexuelles illégales avec une mineure. Le juge avait accepté de ne pas retenir d’autres incriminations, dont le viol.

Après avoir passé quarante-deux jours en prison, Roman Polanski s’était enfui des Etats-Unis en janvier 1978, redoutant d’être lourdement condamné, contrairement à un accord à l’amiable.

Diaporama.

  • Ouverture: ƒ/1.4
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 30 octobre, 2017
  • Correction d’exposition: -1/3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 24mm
  • ISO: 1600
  • Localisation: 48° 50.208′ 0″ N 2° 22.9089′ 0″ E
  • Vitesse d’obturation: 1/320s

vu 5010 fois par 1380 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le