Près de 700 courageux se sont donné rendez-vous dans l’aube glacée de ce dimanche 3 décembre 2017 devant la Bibliothèque nationale de France, dans le 18e arrondissement de Paris, pour participer à l’édition 2017 du Nautic SUP Paris crossing, la plus grande course de Stand Up Paddle au monde, rassemblant professionnels et amateurs sur une même ligne de départ.

Le stand up paddle se situe entre la pirogue et du surf moderne, anciennement pratiqué par  les rois polynésiens sur d’immenses planches taillées dans des troncs d’arbre. Le but était d’explorer et de faire du commerce dans les lagons de leurs archipels magiques. Il a ensuite été repris dans les années 1940-50  par le célèbre champion de natation hawaïen Duke Kahanamoku  et sa bande de copains les premiers Beach boys. Dans les année 50, les fameux Beach boys l’utilisaient sur la plage de Waikiki pour se déplacer le long de la plage. Le fait d’être debout leur permettait de surveiller plus facilement les baigneurs et les entrées de houle. La zone de bain était alors  beaucoup plus sécurisée et l’intervention auprès des baigneurs en difficulté se faisait plus rapidement…

Depuis lors, cette discipline se développe peu à peu et il devient rare sur les spots de ne pas voir évoluer un SUP. Depuis novembre 2009 une section dédiée a vu le jour au sein de la Fédération française de surf, et dans ce pays les compétitions et la réglementation de ce sport dépendent de cette fédération.

Diaporama.

  • Ouverture: ƒ/4.5
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 3 décembre, 2017, 08:12:38
  • Correction d’exposition: -1EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 400mm
  • ISO: 1250
  • Localisation: 48° 51.8321′ 0″ N 2° 19.2325′ 0″ E
  • Vitesse d’obturation: 1/250s

vu 3282 fois par 848 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le