Pour protester contre les coupes budgétaires au ministère de la Transition écologique, les salariés de Météo France, du Cerema et de l’IGN appellaient à manifester le 12 décembre 2017 devant le siège de ces établissements, à Saint-Mandé, .
Alors que le sommet international sur le climat se tient ce mardi sur l’île Seguin (Hauts-de-Seine), ce sont 233 météorologues, cartographes et experts qui manifestaient, après l’annonce de 233 suppressions de postes d’experts de l’IGN (Institut national de l’information géographique et forestière), de Météo France et du Cerema (Centre d’étude et d’expertise sur les risques) au budget 2018 du ministère de la Transition écologique et solidaire.

Diaporama.

vu 6927 fois par 1457 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le