L’ex-Premier ministre et ex-maire de Nantes était devant l’Assemblée nationale le mercredi 13 décembre 2017 pour soutenir la délégation venue défendre le projet de nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes, le jour de la remise du rapport des médiateurs à Edouard Philippe.
Interrogé sur les premiers extraits de ce rapport publiés par la presse, celui qui était encore ministre des Affaires étrangères en mai dernier estime que le bilan comparé d’un aménagement de Nantes Atlantique avec un transfert à Notre-Dame-des-Landes est favorable à la seconde solution : « Si on veut être honnête sur le coût, c’est à peu près la même chose. Si on veut être honnête sur le bilan carbone, à la fin, il sera plus favorable avec un transfert à Notre-Dame-des-Landes. »
Jean-Marc Ayrault estime que le respect de « l’Etat de droit » implique de construire cet aéroport. « C’est un projet soutenu par les élus locaux, soutenus par une majorité de citoyens qui se sont exprimés [lors de la consultation en Loire-Atlantique en juin 2016] : à la fin, il faut savoir si ce sont ceux qui sont dans l’illégalité qui l’emportent ou ceux qui respectent le droit », affirme l’ancien maire de Nantes en référence aux « zadistes » qui occupent le site du futur aéroport.

Diaporama.

  • Ouverture: ƒ/8
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 13 décembre, 2017
  • Correction d’exposition: -1/3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 16mm
  • ISO: 2000
  • Localisation: 48° 51.6603′ 0″ N 2° 19.172′ 0″ E
  • Vitesse d’obturation: 1/640s

vu 3399 fois par 524 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le