Plusieurs centaines de salariés de différentes enseignes ont manifesté mercredi 20 décembre 2017 à Paris pour demander le « retrait des ordonnances Macron » à l’appel de la CGT Commerce et services, qui juge la réforme du Code du travail « néfaste » pour des secteurs déjà « précaires ». Au son des sifflets et dans la fumée colorée de nombreux fumigènes, le cortège d’environ 300 à 400 manifestants s’est ébranlé en fin de matinée de la place de l’Opéra en direction du ministère du Travail, où une délégation devait être reçue.

Castorama, Vivarte, Carrefour, Auchan, Conforama, Seris sécurité, Leroy-Merlin, Sodexo, Amazon : les représentants de différentes entreprises, venus d’un peu partout en France, ont défilé pour exprimer aussi leurs craintes sur l’emploi, comme ceux de Conforama dont la maison-mère sud-africaine Steinhoff est secouée par un scandale financier. « La direction dit qu’elle travaille à l’autonomie du groupe Conforama (9.000 salariés en France, ndlr), mais on n’est pas rassuré », a expliqué Patricia Alonso, déléguée CGT.

Diaporama.

  • Ouverture: ƒ/8
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 20 décembre, 2017
  • Correction d’exposition: -2/3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 16mm
  • ISO: 800
  • Localisation: 48° 52.2524′ 0″ N 2° 19.937′ 0″ E
  • Vitesse d’obturation: 1/250s

vu 3589 fois par 538 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le