Le Parti socialiste, rassemblé samedi 27 janvier 2018 pour un conseil national, a lancé le top départ de son congrès qui aboutira les 7 et 8 avril prochains par l’installation d’un nouveau premier secrétaire. Tous les postulants se sont rendus à la maison de la Chimie, à Paris, pour y déposer leur texte d’orientation.

Le président du groupe PS à l’Assemblée nationale, Olivier Faure – qui a réussi à rallier à lui un large cercle allant de l’ex-frondeuse Martine Aubry à l’ancien député Philippe Doucet qui avait appelé à voter Macron dès le premier tour de la présidentielle – est arrivé entouré de son équipe. «Vous allez voir on va vous surprendre. On va vous montrer que le PS est vivant», a-t-il lancé à la presse.

Il affrontera l’ancien ministre Stéphane Le Foll qui compte sur son «expérience, sa fidélité et sa loyauté» lors du quinquennat précédent pour s’imposer. «Je crois que les militants qui sont encore au PS aujourd’hui partagent aussi ces valeurs», a expliqué le député de la Sarthe. En vain, les socio-démocrates ont tenté d’éviter la division. Mais Stéphane Le Foll a jusqu’au bout refusé de se ranger derrière Olivier Faure, préférant s’en remettre aux militants: «Une fois qu’ils auront choisi, il faudra se rassembler».

Les adhérents, qui seraient environ 100.000, voteront une première fois le 15 mars. Les deux textes d’orientation arrivés en tête seront ensuite départagés le 29 mars.

Diaporama.

Vu 2897 fois par 647 visiteurs

Sur le même thème