L’espace d’un week-end, The Inspector Cluzo a dû délaisser sa ferme et ses 200 oies. Le voisin, comme toujours en leur absence, était chargé de prendre le relais, pendant que le duo blues rock faisait danser le public de la Fête de l’Humanité, à la Courneuve, le 15 septembre 2018. 

Depuis 2013 et l’acquisition de leur ferme à Eyres-Moncube dans les Landes, Laurent Lacrouts (chant, guitare) et Mathieu Jourdain (batterie), tous deux 40 ans au compteur, jonglent tout au long de l’année entre leur activité de fermier, et celle de rockeur. Le groupe, inconnu du grand public en France, effectue pourtant cent concerts par an, en grande partie à l’étranger et ce depuis ses débuts, il y a huit ans. Pour tenir le rythme, leur emploi du temps est cadré au millimètre. « On a réussi à installer un cycle annuel basé sur nos oies, que l’on nourrit au maïs bio et au blé, comme dans le temps », nous explique Laurent par téléphone il y a quelques jours, en plein tri de matériel agricole. D’octobre à janvier, le groupe refuse tous les concerts qu’on lui propose, et se consacre uniquement au gavage des oies, pour produire confit, foie gras et rillettes. Entre deux fournées de blé dans le gosier et le stand au marché de Mont-de-Marsan, les deux comparses trouvent le temps de composer dans le studio qu’ils se sont aménagé, au milieu des bocaux. « Fin janvier, pour le dernier album, on disposait d’environ 60 chansons ».

Chez Inspector Cluzo, la musique, comme les rillettes, sont entièrement faites maison. Source.

Diaporama.

  • Ouverture: ƒ/7.1
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 15 septembre, 2018, 14:09:37
  • Correction d’exposition: -1.3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 182mm
  • ISO: 125
  • Localisation: 48° 56.8928′ 0″ N 2° 25.1183′ 0″ E
  • Vitesse d’obturation: 1/250s

vu 3942 fois par 1022 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le