Le Mondial de l’Auto de Paris est l’un des rendez-vous majeurs parmi les grands salons automobiles du monde. Il se déroule tous les deux ans, les années paires, en octobre, à Paris.

Plus d’un million de visiteurs découvrent chaque année les avant-premières dévoilées à cette occasion. Le Mondial de l’Auto permet aux professionnels et amateurs de connaître les derniers développements effectués par les constructeurs. Des véhicules qui sont également mis à disposition des visiteurs pour un essai grandeur nature.

Le salon de Paris est depuis 120 ans, la référence des salons automobiles. Le rendez-vous de la Porte de Versailles était, jadis, l’occasion de présenter des stands exubérants, des concepts incroyables, et des modèles majeurs. Citons pêle-mêle la BX, en 1982, la Twingo, en 1992, la Citroën C5, en 2000 ou encore la Renault Mégane III en 2008, sans oublier les concepts comme la 907 en 2004, ou la Citroën Gran Turismo en 2008.

Ces dernières années cependant, le Salon de Paris a été moins incontournable que par le passé. Et, suivant un mouvement initié depuis quelques années, de nombreux constructeurs déclinent l’offre. Et pas des moindres, comme l’ensemble du groupe Fiat Chrysler, ou Ford.

Ainsi, à Paris, il faudra se passer d’Abarth, Alfa Romeo, Ford, Fiat, Jeep, Mazda, Mitsubishi, Nissan, Opel, Subaru, Volkswagen ou Volvo. Beaucoup de constructeurs étrangers, qui peuvent souffrir de la place que prennent les constructeurs français, ici, à Paris. De tradition, ces derniers sont souvent très actifs à Paris. Mais ce n’est pas la seule raison. Un reproche est en effet fait aux salons. Leur coût. Pour un constructeur, un événement comme celui-ci coute plusieurs centaines de milliers d’euros. Alors les organisateurs s’adaptent : Jean-Claude Girot, commissaire général du Salon détaille « Déjà, nous avons baissé le prix des stands et beaucoup de constructeurs ont réduit leur surface d’exposition. Mais les stands doivent évoluer : il ne faut plus considérer le Mondial comme une simple exposition de voitures avec des décors « cathédrale » très chers. Il faut davantage raconter quelque chose au visiteur, jouer sur l’interactivité. »

Il faut dire qu’aujourd’hui, la communication autour des nouvelles voitures ne se fait plus seulement autour des salons. Internet permet de faire parler des nouveaux modèles, tandis que des événements plus typés festivals font leur apparition. Un événement comme le Festival of Speed de Goodwood (Royaume-Uni) ou les Grandes Heures Automobiles, au sud de Paris, sont tout aussi populaires, et permettent de voir certains modèles en action.

Le Mondial de l’Auto, notamment, a su s’en inspirer, cette saison avec plusieurs événements hors les murs. Une nouveauté. On retrouvera un centre d’essais nouvelles mobilités (hydrogène, électrique…) place de la Concorde, à Paris, sans oublier la parade, ce dimanche, en préambule du Salon, des 120 voitures marquantes de l’événement. Tout en réduisant la durée totale du Salon de cinq jours.

Diaporama.

Diaporama.

  • Ouverture: ƒ/7.1
  • Appareil photo: Canon EOS 5D Mark III
  • Prise de vue: 2 octobre, 2018, 10:10:00
  • Correction d’exposition: -2/3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 115mm
  • ISO: 200
  • Vitesse d’obturation: 1/125s

vu 18694 fois par 4134 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le