Le prix Goncourt 2018 a été attribué le 7 novembre à Nicolas Mathieu pour Leurs enfants après eux .

Né à Epinal, dans les Vosges, en 1978, Nicolas Mathieu décrit ici le monde de son adolescence dans les années 1990. Entre 1992 et 1998, on suit des personnages qui poussent dans une vallée perdue de Lorraine. Les hauts-fourneaux se sont tus. Les jeunes tuent l’ennui en éclusant des bières et en matant les filles. Ils écoutent Nirvana. Ils boudent et se bagarrent. Ils s’habituent à la fumette. Ils rêvent de « foutre le camp »…

La splendide chronique de Leurs enfants après eux se décompose en quatre étés. Soit des variations autour de l’impossibilité à prendre son envol, qui a fourni tant de trames aux romans noirs. Cependant, le récit de formation proposé par Nicolas Mathieu n’exsude ni misérabilisme ni nostalgie. C’est un écrivain qui excelle à décrire les peaux qui se rapprochent et les ambitions qui s’éloignent qu’ont récompensé les jurés Goncourt. Source.

En voir plus : consultez la Galerie.

  • Ouverture: ƒ/13
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 7 novembre, 2018, 13:11:35
  • Correction d’exposition: -2/3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 280mm
  • ISO: 6400
  • Localisation: 48° 52.1364′ 0″ N 2° 20.0618′ 0″ E
  • Vitesse d’obturation: 1/250s

vu 7585 fois par 3326 visiteurs

RelatedPost