En pleine polémique sur les lanceurs de balle de défense (LBD), plusieurs dizaines de milliers de « gilets jaunes » ont défilé samedi 2 février 2019 à travers la France pour dénoncer les violences policières, lors d’un acte 12 de nouveau marqué par des heurts principalement à Paris et Bordeaux.

Selon le ministère de l’Intérieur, 58.600 personnes ont défilé dans le pays, contre 69.000 la semaine dernière; des chiffres officiels régulièrement contestés par les « gilets jaunes ».

Au lendemain de la décision du Conseil d’Etat de maintenir l’usage des LBD dans les manifestations, une « grande marche des blessés » s’est élancée vers midi à Paris deux mois et demi après le début de ce mouvement de contestation inédit. Parties du XIIe arrondissement, plusieurs milliers de personnes ont d’abord rallié dans le calme la place de la République en milieu d’après-midi derrière un kaléidoscope de visages tuméfiés et des banderoles réclamant « l’interdiction » des grenades et des LBD.

13.800 personnes ont participé au cortège, selon le cabinet Occurence; 10.500 selon la Préfecture de police.

Le cortège, dédié aux victimes de violences policières, a réservé un accueil de rock star au « gilet jaune » Jérôme Rodrigues, gravement blessé à l’oeil droit le 26 février. « Ce sont des blessures qui mutilent, qui détruisent des vies alors que nous sommes des pacifistes », a affirmé Antonio, un des organisateurs de la marche, lui-même blessé par une grenade GLI-F4.

En voir plus : consultez la Galerie.

  • Ouverture: ƒ/8
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 2 février, 2019, 10:02:29
  • Correction d’exposition: -2/3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 35mm
  • ISO: 4000
  • Localisation: 48° 50.3717′ 0″ N 2° 23.7735′ 0″ E
  • Vitesse d’obturation: 1/500s

vu 3107 fois par 1561 visiteurs

Mis à jour le