Le secrétaire d’Etat chargé du numérique Mounir Mahjoubi a arpenté les stands de l’édition 2019 du Salon des entrepreneurs, au Palais des Congrès, porte Maillot, à Paris, le 6 février 2019.

Alors que la désignation de Bilal Hassani pour représenter la France à l’Eurovision faisait le buzz, Mounir Mahjoubi, s’est indigné du «torrent d’insultes sur les réseaux sociaux» à l’égard du jeune chanteur androgyne. Le secrétaire d’Etat a donc décidé de réagir et a annoncé qu’il souhaitait proposer une loi contre les propos haineux : «Tous unis pour faire d’internet un espace d’amour et non de haine. Nous proposerons une loi contre les contenus haineux en 2019.»

Mounir Mahjoubi s’est ainsi exprimé après une réunion le 1er février avec la secrétaire d’Etat chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, Marlène Schiappa, ainsi que les avocats et associations qui accompagnent Bilal Hassani. Le secrétaire d’Etat a expliqué que cette loi devrait sanctionner «les contenus haineux et le harcèlement en ligne».

«Déjà plus de 1 500 tweets insultants, discriminants ou menaçants en raison de son orientation (sexuelle) et/ou de son apparence», avait annoncé le collectif Urgence Homophobie, qui s’est associé à Stop Homophobie pour attaquer en justice «chaque personne qui a insulté, discriminé ou menacé» en ligne le jeune chanteur. Celui-ci avait en effet reçu de nombreux messages à caractère homophobe sur les réseaux sociaux.

En voir plus : consultez la Galerie.

  • Ouverture: ƒ/3.2
  • Appareil photo: Canon EOS 5D Mark III
  • Prise de vue: 6 février, 2019, 16:02:44
  • Correction d’exposition: -2/3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 70mm
  • ISO: 500
  • Vitesse d’obturation: 1/250s

vu 3152 fois par 1492 visiteurs

RelatedPost