Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a déclaré jeudi 7 février 2019 vouloir la « transparence totale » après des révélations sur la convention de mécénat de Renault avec le château de Versailles (Yvelines), qui aurait pu bénéficier personnellement à son ex-PDG Carlos Ghosn pour l’organisation de son mariage.

« Nous voulons la transparence totale », a déclaré le ministre français de l’Economie à la presse, en marge d’un déplacement au salon des entrepreneurs, renvoyant à des audits du constructeur et de la holding formée avec le japonais Nissan.

« L’audit sur Renault a commencé, il commence à donner des résultats, je l’ai commandé personnellement », a-t-il dit. « L’audit sur (la holding) RNBV va commencer dans quelques jours et le plus tôt sera le mieux. Nous voulons la transparence complète », a encore déclaré Bruno Le Maire.

Le constructeur français a annoncé jeudi avoir découvert qu’une contrepartie de 50.000 euros, dans le cadre de sa convention de mécénat avec le château de Versailles, avait été affectée au bénéfice personnel de Carlos Ghosn.

En voir plus : consultez la Galerie.

  • Ouverture: ƒ/2.8
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 7 février, 2019, 11:02:51
  • Correction d’exposition: -1EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 55mm
  • ISO: 1600
  • Localisation: 0° 0′ 0″ N 0° 0′ 0″ E
  • Vitesse d’obturation: 1/320s

vu 4127 fois par 1968 visiteurs

RelatedPost