Chaque samedi depuis le début de la mobilisation des Gilets jaunes, des voitures sont régulièrement incendiées un peu partout en France, et plus particulièrement à Paris. Mais cette fois-ci, c’est un véhicule de l’opération Sentinelle qui a été attaqué. Ce samedi 9 février 2019, à l’occasion de l’acte XIII du mouvement, la voiture sérigraphiée « Mission Vigipirate » a été entièrement brûlée lors du passage des manifestants au Champ-de-Mars. Un autre véhicule a été partiellement taggé avec la mention « Macron démission ». L’opération sentinelle est une opération de l’armée française qui a été déclenchée après les attentats de janvier 2015 sur le territoire français. Elle a notamment pour mission de protéger des monuments ou des lieux sensibles. Après les attentats du 13 novembre, ce dispositif a été renforcé par le gouvernement. Le véhicule incendié a été éteint par les pompiers intervenus sur place.

Les vitres de protection installées autour de la tour Eiffel pour prévenir des risques d’attentats ont également été fortement endommagées par les manifestants. Des projectiles ont été jetés sur les forces de l’ordre, qui ont répliqué avec des gaz lacrymogènes. Plus tôt dans la journée, les Gilets jaunes s’étaient rassemblés devant l’Assemblée nationale. Ils étaient partis des Champs-Élysées à la mi-journée. Des incidents ont éclaté avec les CRS à l’arrivée du cortège devant le bâtiment, où un manifestant, âgé d’une trentaine d’années selon les pompiers, a eu une main arrachée. Source

En voir plus : consultez la Galerie.

  • Ouverture: ƒ/4
  • Appareil photo: Canon EOS 5D Mark III
  • Prise de vue: 9 février, 2019, 15:02:25
  • Correction d’exposition: -2/3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 24mm
  • ISO: 320
  • Vitesse d’obturation: 1/640s

vu 3568 fois par 1985 visiteurs

RelatedPost