Il n’y a plus de témoins directs de la crue de la Seine en 1910. Mais cet événement et les énormes dégâts qu’il a causés, sont restés dans les mémoires.

Malgré tous les aménagements réalisés autour du fleuve, les prévisionnistes sont formels : le risque qu’une crue de même importance se reproduise est bien réel.

Pour se préparer à ce scénario catastrophe, la préfecture de police de Paris organisait du 7 au 18 mars 2016 un exercice de gestion de crise sans précédent baptisé EU Sequana 2016, du nom de la nymphe latine des sources de la Seine.Sur le site du Parc de la Plage Bleue, à Valenton dans le Val-de-Marne, se sont déroulés différents exercices, comportant notamment des évacuations simulées de populations par hélicoptères et embarcations.

Diaporama.

Vu 6695 fois par 1427 visiteurs depuis le 12/10/2018

Sur le même thème