Pas de vent, un air froid et un grand soleil. Il n’en fallait pas plus pour que la pollution refasse surface à Paris et en Ile-de-France. L’épisode de pollution aux particules qui touche depuis ce jeudi l’Ile-de-France doit s’aggraver vendredi.Selon Airparif, l’organisme chargé de la surveillance de la qualité de l’airLire la suite