Conçu comme un portrait vivant, le solo W pour elle, pendant féminin de W pour lui , explore l’intime et questionne l’image de soi et celle que l’on renvoie. Que le parcours soit effectué par un homme ou une femme, le point de départ sera toujours l’interprète lui-même, indépendamment de sonLire la suite