Ce dimanche 21 janvier 2018, trois jours après l’ouverture des Etats généraux de la bioéthique, les participants de la « Marche pour la vie » ont réaffirmé leur opposition à la PMA et à toute forme d’euthanasie, dénonçant la « banalisation » de l’IVG et prônant « une politique de santé digne de ce nom visant à diminuer les 220.000 avortementsLire la suite