Affaire Dray: fin de garde à vue pour Sopo et trois cadres de SOS-racisme

Dominique Sopo, le président de SOS Racisme photographié ici à Paris le 8 mai 2009 aux côtés de Jack Lang et de Harlem Désir, avait été placé en garde à vue mardi dans le cadre de l’affaire Julien Dray, impliqué dans une affaire de détournement de fonds à des fins personnelles.

Le président de SOS Racisme Dominique Sopo et trois cadres de l’association ont été remis en liberté dans la nuit de mercredi à jeudi.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]