Mobilisation pour la réouverture du centre IVG de l’hôpital Tenon

La fermeture du centre d’interruption volontaire de grossesse (IVG) de l’hôpital Tenon dans le XX e arrondissement de Paris à l’été 2009 inquiète associations féministes et élus de Paris.

Le 13 juillet 2010 au matin, ils s’étaient réunis dans le froid glacial, en présence de Frédérique Calandra, maire du XXe, pour manifester leur émoi devant la mairie et demander la réouverture du centre fermé depuis juillet. Les femmes qui désirent interrompre leur grossesse sont désormais orientées vers les hôpitaux Saint-Antoine et Trousseau dans le XII e, et la Pitié dans le XIIIe. Actuellement, une femme qui veut avorter à Paris doit attendre au moins quinze jours.

En voir plus : consultez la Galerie.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]