Un Champ-de-Mars sous haute surveillance en guise d’apéro, à Paris

La tenue de l’apéro géant organisé via Facebook sur le Champ-de-Mars, le 23 mai à Paris, a été empêchée par les forces de l’ordre, qui étaient présentes en masse et fouillaient les sacs à l’entrée du site.

Le préfet de police Michel Gaudin a fait une brève apparition et déclaré aux journalistes espérer que cet « apéro ne soit pas une réussite », avant d’aller inspecter le dispositif de sécurité jusqu’au pied de la Tour Eiffel, au milieu des touristes. Les apéros géants sont « un phénomène que nous n’avons pas l’habitude de gérer. Nous tâtonnons, de manière pragmatique », a également déclaré aux journalistes Jean-Marie Le Guen, adjoint au maire de Paris chargé de la santé publique.

En guise d’apéro, de nombreux badauds se pressaient autour des fontaines de 600 litres d’eau installées pour l’occasion…

En voir plus : consultez la Galerie.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]