Attentat de la rue Copernic : 30 ans après, la France n’oublie pas

Le 3 octobre 1980, une bombe constituée d’une dizaine de kilos de pentrite fixée sur une moto explosait à proximité de la synagogue de la rue Copernic, à Paris, tuant quatre personnes et blessant une quarantaine d’autres.

Trente ans après cet attentat, le Premier Ministre François Fillon a assuré le 3 octobre 2010 que la République n’oubliait pas et qu’elle entendait rester vigilante face à l’antisémitisme. Après une longue enquête, la France pense avoir identifié l’un des poseurs de bombe et réclame son extradition. Une audience est prévue à ce sujet au Canada le 8 novembre prochain.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]

Mis à jour le