La raffinerie de Grandpuits à l’arrêt total

Samedi 16 octobre 2010, le calme régnait sur la raffinerie Total de Grandpuits, en Seine-et-Marne, à l’arrêt complet depuis plusieurs jours et ayant cessé d’alimenter le dépôt de kérosène destiné aux aéroports de Roissy et d’Orly.

Personnel réduit, aires de remplissage des camions citernes vides, tout semblait paralysé à l’exception du personnel en grève qui jonglait entre mails, fax et coups de téléphone, donnant au local syndical un air de salle de presse.

La raffinerie de Grandpuits fait partie des 13 raffineries implantées sur le territoire national, et est la plus proche de Paris. Elle traite environ 4.8 millions de tonnes de brut par an.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]

Mis à jour le