Messe de Noël marquée par l’inquiétude à l’Eglise copte de Villejuif

La messe de minuit du Noël orthodoxe a débuté jeudi 6 janvier 2011 au soir à l’église copte Archange-Michel et Saint-Georges de Villejuif (Val de Marne), sous haute sécurité en raison des attentats récents subis en Egypte par cette communauté.

Vers 16H30, une brigade cynophile a inspecté l’intérieur de l’église et l’accès a été particulièrement filtré par la police, qui avait érigé un périmètre de sécurité autour des accès à l’église. Environ 45 000 coptes sont recensés sur le territoire français, majoritairement en banlieue parisienne où se trouvent leurs trois églises principales, à Villejuif (Val de Marne), Châtenay-Malabry et Colombes (Hauts-de-Seine). L’émigration copte est un phénomène récent. C’est surtout sous l’ancien président égyptien Anouar el-Sadate que cette communauté à  quitté l’Egypte, à partir des années 1970. Comme les orthodoxes russes ou byzantins, les coptes orthodoxes suivent la calendrier julien, proche du calendrier lunaire, ce qui explique qu’ils fêtent Noël le 7 janvier.

Vendredi 7 janvier 2011, un rassemblement de soutien aux coptes est prévu devant la cathédrale Notre-Dame de Paris, à l’appel du Collectif contre le terrorisme, relayé par de nombreuses associations.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]

Mis à jour le