Les cheminots toujours mobilisés contre la réforme des retraites

La Place de Budapest, près de la gare Saint Lazare, à Paris, vous y êtes peut-être déjà passé comme d’autres voyageurs, sans soupçonner que c’est là, dans un immeuble de bureaux anodin que siège la CPRP SNCF, traduisez la caisse de prévoyance et de retraite de la SNCF.

Le 7 janvier 2011, c’était aussi le jour d’un conseil d’administration exceptionnel de cette caisse chargé d’examiner les conditions d’application du décret de transposition de la réforme des retraites, considéré par les syndicats de cheminots comme « une régression sociale intolérable ».

Les conditions étaient donc réunies pour qu’un rassemblement national unitaire de ces différents syndicats soit organisé sur les lieux, afin de faire pression sur la direction et le gouvernement pour exiger des négociations sur certains points des conditions de retraite du personnel de la SNCF.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]

Mis à jour le