François Mitterrand et le 22 de la rue de Bièvre

Alors que les commémorations du quinzième anniversaire de la disparition de François Mitterrand étaient très médiatisées à Jarnac (Charente), lieu où l’ancien Président de la République est inhumé, une modeste mais très symbolique rose rouge a été déposée sur la porte du numéro 22 de la rue de Bièvre, à Paris.

Même élu président, François Mitterrand a continué d’habiter à cette adresse, une petite rue du Ve arrondissement à deux pas de Notre-Dame, où Dante vécut quelques années. C’est en 1970, grâce à Roland Dumas, qui a son cabinet au 28, qu’il a découvert cet hôtel particulier du XVIIe siècle. En mai 1988, au moment de sa réélection, il expliquera l’avoir acquis en copropriété avec sa femme, en octobre 1971, pour la somme de 380 000 francs.

Une grande porte cochère verte protège de la vue une petite cour avec son vieux puits et l’immeuble de quinze pièces réparties sur quatre niveaux. Au dernier étage, dans ce qu’il appelait son « pigeonnier », François Mitterrand s’était fait aménager son bureau-bibliothèque.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]