Manifestations de joie et d’émotion des Tunisiens de France

Les Tunisiens vivant en France ont manifesté samedi 15 janvier 2011 dans plusieurs villes leur joie après la fuite en Arabie saoudite du président Zine el Abidine Ben Ali, exprimant leur espoir d’un changement démocratique.

A Paris, près de 8 000 personnes selon la Préfecture de Police ont défilé pacifiquement depuis la place de la République jusqu’à la place du Châtelet, drapés dans le drapeau tunisien et portant des banderoles affichant leur rejet du parti unique RCD.

Plusieurs hommes politiques de la gauche française ont participé à la manifestation qui a réuni une fraction des quelque 600.000 Tunisiens vivant en France. Le porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) Olivier Besancenot, le président du Parti de Gauche Jean-Luc Mélenchon, le député communiste Marie-Georges Buffet et le porte parole du parti socialiste Harlem Désir étaient notamment présent en tête de cortège, position contestée ouvertement par des tunisiens. En fin de manifestation, le député écologiste Noël Mamère a également pris la parole devant les manifestants en fustigeant notamment le gouvernement français sur son attitude selon lui trop mesurée dans sa réaction à la répression en Tunisie.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]