Pro et anti IVG ensemble devant l’hôpital Tenon

Samedi 15 octobre 2011 au matin, près de 200 manifestants se sont massés devant la grille de l’hôpital Tenon à l’appel du Collectif Tenon, épaulé par plusieurs organisations d’extrême gauche, à l’image du NPA, de la CNT ou de Force Libertaire.

La raison de ce rassemblement : lutter contre un groupe d’intégristes catholiques, SOS Tout-petits, venu remettre en cause la réouverture du centre IVG de l’hôpital au mois d’avril, obtenue après de longs efforts. Des dizaines de policiers anti-émeute, épaulés par les gendarmes, sont postés de chaque côté de l’établissement et filtrent le passage pour éviter aux contre-manifestants d’accéder au groupe religieux. Installée 150 mètres plus loin sur le boulevard Gambetta, à l’entrée du métro Pelleport, la cinquantaine de militants anti-IVG récite des extraits de la Bible et crie sa volonté de mettre fin à la « peine de mort pour les tout-petits ». Avant de s’agenouiller pour réciter un «Notre Père ».

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]