Génocide arménien: la communauté turque très remontée manifeste devant l’Assemblée nationale

Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés jeudi 22 décembre 2011 au matin devant l’Assemblée nationale, à Paris, alors que les députés votaient une loi pénalisant la négation du génocide arménien, non-reconnu par la Turquie.

Présents avant le lever du soleil, ils étaient environ 3.000 membres de la communauté turque, à 8 heures du matin, devant le palais Bourbon, et sont restés nombreux -environ un millier- jusqu’aux dernières minutes de la manifestation, à 11 heures. Quelsques heures plus tard, après l’adoption par les députés de la proposition de loi, la Turquie annoncait le gel de sa coopération politique et militaire avec la France, accusée de « racisme » et de « xénophobie ».

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan ordonnait la suspension des visites bilatérales et le rappel pour consultations de l’ambassadeur de Turquie en France, en ajoutant que « les exercices militaires communs avec la France et toutes les activités militaires avec ce pays avaient été annulés » pour protester contre l’adoption de ce texte.

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]