Manifestation turque à Paris avant le vote au Sénat sur le génocide arménien

La question du génocide arménien a jeté dans les rues de Paris, le samedi 21 janvier 2012, des Turcs venus de plusieurs autres pays européens.

Lundi 23 janvier 2012, les sénateurs doivent en effet se prononcer sur la loi pénalisant la négation d’un génocide reconnu par la loi, dont le génocide arménien. La commission des lois du sénat a rejeté ce texte mercredi 18 janvier 2012 , exprimant les fortes réticences d’une partie des sénateurs. Elle a voté une motion d’irrecevabilité, jugeant le texte contraire à la Constitution. Mais ce texte devrait toutefois être voté le 23 janvier 2012 en séance, une majorité semblant se dessiner en sa faveur.

Les manifestants venaient de toute la France, mais également de Belgique, des Pays-Bas et du Luxembourg. Selon la préfecture de police de Paris, 14 500 personnes ont défilé entre la place Denfert Rochereau et la rue Médicis, près du Sénat.

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]