Manifestation à Paris contre les expulsions de locataires

Plus d’un millier de personnes – 1.200 selon la police, 4.000 selon les organisateurs – ont manifesté samedi 10 mars 2012 à Paris pour dénoncer la prochaine reprise, le 15 mars, des expulsions locatives.

La trêve hivernale, au cours de laquelle les expulsions de locataires qui ne peuvent plus payer leur loyer sont interdites, court du 1er novembre au 15 mars. “A l’approche de la fin de la trêve hivernale, nous demandons l’arrêt des expulsions sans relogement, l’application de la loi de réquisition de logements vacants, et de la loi Dalo (droit au logement opposable)”, a déclaré le porte-parole de l’association Droit au Logement (DAL), Jean-Baptiste Eyraud. “Ce sont des mesures d’urgence que peut encore prendre le gouvernement actuel”, a-t-il insisté. Selon lui, des manifestations similaires ont eu lieu dans 27 autres villes.

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]