A Aulnay-sous-Bois, Hollande tente de renouer avec les quartiers populaires

A 15 jours du premier tour des élections présidentielles, François Hollande a poursuivi samedi 7 avril 2012 son marathon en banlieue parisienne, en menant un meeting à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.

Le “Banlieue tour” de François Hollande aura donc duré quarante-huit heures, “dans un certain nombre de quartiers populaires, qui attendent beaucoup du changement”, comme l’a précisé le candidat du Parti socialiste à l’élection présidentielle. “J’ai voulu commencer ces 48 heures à Vaulx-en-Velin où sesont produits un certain nombre de drames”, a ainsi expliqué François Hollande, en référence notamment aux émeutes de 1990 qui avaient secoué cette ville de la banlieue lyonnaise. Il a ensuite pris le train pour Creil, dans l’Oise, la ville dans laquelle avait pris la première polémique sur le port du voile islamique à l’école, en 1989. A Aulnay, lors du meeting final, François Hollande a lancé : “La voix d’un jeune dans un quartier est équivalente à la voix d’un patron du CAC 40, et si certains sont plus riches que vous, vous, vous êtes plus nombreux qu’eux”. Il a également réaffirmé son intention de permettre “aux jeunes en service civique” d’obtenir un “forfait” leur permettant de passer le permis de conduire. Une proposition qui pourrait toucher, selon le candidat, quelque 100 000 jeunes.

 Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]