A la Concorde, Sarkozy s’adresse à la «France silencieuse».

A quelques kilomètres de son rival socialiste François Hollande, qui tenait un meeting sur l’esplanade du château de Vincennes, Nicolas Sarkozy a réuni des dizaines de milliers de sympathisants place de la Concorde, lieu symbole de la droite, où lui-même avait fêté sa victoire. Dans un discours d’à peine plus de trente minutes, Nicolas Sarkozy s’est adressé, comme il l’avait annoncé, «à la France silencieuse».

Plus de 100 000 personnes, selon le patron de l’UMP, Jean-François Copé, sont venues composer la «marée tricolore» appelée de ses voeux par le président-candidat. En fin de journée, un message de l’équipe de campagne diffusé sur le compte Twitter de Nicolas Sarkzoy évoquait la présence de «150 000 Français». Des chiffres invérifiables, la préfecture de police ayant prévenu qu’elle ne procèderait à aucun comptage car il ne s’agissait pas d’une manifestation à «caractère social».

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]