5 mai 2012 : le Japon cesse toute production électrique d’origine nucléaire

Le 5 avril 2012, à 16h00 heure de Paris, le dernier réacteur encore actif au Japon a arrêté de produire, un peu plus d’un an après l’accident nucléaire de Fukushima qui a forcé les autorités à prendre de nouvelles précautions et obligé à repenser la politique énergétique pour les prochaines décennies.

Après l’accident de Fukushima, 53 des 54 réacteurs nucléaires japonais avaient été mis à l’arrêt. Le 54e, le réacteur n°3 de la centrale de Tomari à Hokkaido, a cessé sa production samedi 5 mai 2012 avant d’être effectivement arrêté le dimanche 6 mai 2012.

La  dernière fois que le Japon  a vécu sans énergie nucléaire remonte au début du mois de mai 1970 et cet épisode avait duré cinq jours, les deux réacteurs existants ayant alors été fermés pour maintenance.

Une situation qui pourrait se terminer par la fin du nucléaire au Japon.  Une situation souhaitée par les opposants à cette énergie,  qui s’étaient réunis pour l’occasion devant le Jardin d’acclimatation, à Paris. l’occasion de montrer aux Parisiens les méfaits, selon eux, du nucléaire et faire signer des pétitions pour ne pas redémarrer les installations nucléaires japonaises.

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]