Cécile Duflot et George Pau-Langevin au pied du Mur des Fédérés

Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, et George Pau-Langevin, ministre délégué à la Réussite éducative,  ont assisté à la manifestation organisée le 26 mai 2012 devant le Mur des Fédérés, qui  constitue une partie de l’enceinte du cimetière du Père Lachaise, à Paris.

L’arrivée des deux ministres devant ce mur a fait l’objet de quelques sifflets de la part des manifestants communistes et de la gauche  radicale présents.  George Pau- Langevin puis Cécile Duflot ont finalement déposé une gerbe au pied de la plaque commémorant le sort réservé aux 147 Fédérés, combattants de la Commune, fusillés à cet endroit le 28 mai 1871.

Le 23 mai 1880, deux mois avant l’amnistie des communards, s’est déroulé le premier défilé devant le mur, réunissant  25 000 personnes, une rose rouge à la boutonnière. Dès lors, cette « montée au mur » ponctue l’histoire ouvrière, puisque chaque année, depuis 1880, les organisations de gauche organisent une manifestation en ce lieu symbolique, la dernière semaine de mai.

Une manifestation record s’y est déroulée le 24 mai 1936, avec 600 000 personnes, en présence de Léon Blum et de Maurice Thorez,  quelques semaines seulement après la victoire du Front populaire.

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]