Marine Le Pen appelle son électorat à la constitution d’une “vraie opposition”

En meeting à Paris le vendredi 2 juin 2012 en soirée, Marine Le Pen a appelé son électorat à se mobiliser aux législatives pour envoyer des députés frontistes à l’Assemblée nationale et constituer une “vraie opposition” à la gauche au pouvoir.

Durant son discours, Marine Le Pen a fait de l’élection de députés du Rassemblement Bleu Marine un enjeu crucial, promettant que ces derniers ne resteraient pas les bras croisés au Palais Bourbon, même si sans groupe parlementaire  il est difficile d’agir concrètement à l’Assemblée nationale.

La présidente du FN devait retourner ce week-end dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, où elle est elle-même candidate, notamment face au leader du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, qu’elle n’a pas évoqué dans son discours.

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]