Contrefaçon sur internet: nouvelles manifestations en France contre l’Acta

Plus de 200 personnes ont manifesté samedi 9 juin 2012 à Paris et à Toulouse contre l’accord commercial anti-contrefaçon Acta, contesté par nombre d’internautes le dénonçant comme une menace pour les libertés publiques.

Place d’Italie à Paris, une centaine de manifestants, parmi lesquels des “Anonymous” masqués et des militants du Parti Pirate, se sont rassemblés “pour informer la population” et “interpeller le Parlement européen”, selon Aurélia, l’organisatrice du rassemblement dissimulée derrière un masque blanc.

Négocié entre l’Union européenne, les Etats-Unis, le Japon, le Canada, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, Singapour, la Corée du Sud, le Maroc, le Mexique et la Suisse, l’Acta vise à lutter contre la contrefaçon au sens large, des médicaments et autres marchandises jusqu’au téléchargement illégal sur internet.

Le test crucial pour Acta aura lieu le 21 juin 2012 quand la commission du commerce international, seule compétente sur le dossier, adoptera sa position.

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]