Papillons, libellules et scarabés sont menacés de disparition en Europe

La Liste rouge européenne commanditée par la Commission européenne à l’Union Internationale pour la conservation de la Nature (UICN), révèle que 9% des papillons, 11% des coléoptères saproxyliques et 14% des libellules sont menacés d’extinction en Europe.

A la demande de la Commission européenne, l’UICN a réalisé un état des lieux des lépidoptères (papillons), des odonates (libellules) et des coléoptères saproxyliques (scarabés qui dépendent du bois mort) en Europe.

Pourquoi s’intéresser à ces espèces ? Parce que ces organismes qui semblent communs à tout européen font aussi partie de la biodiversité et que leur caractère ordinaire ne doit pas les écarter des efforts de suivi et de préservation, bien au contraire.

C’est ce que rappelle Jane Smart, directrice du groupe pour la conservation de la biodiversité de l’UICN. « Lorsqu’on parle d’espèces menacées, les gens pensent plutôt à de grandes créatures plus charismatiques, telles que les pandas ou les tigres, mais nous ne devons pas oublier que les petites espèces de notre planète sont tout aussi importantes et ont également besoin d’être protégées par des actions de conservation. Les papillons, par exemple, jouent un rôle pivot en tant que pollinisateurs dans les écosystèmes où ils vivent. »

Or ces papillons vont mal… Sur les 435 espèces suivies par l’UICN, à travers ses Listes rouges notamment, 31% sont en déclin en Europe et 9% sont menacées d’extinction. En outre, sur le tiers des espèces endémiques à l’Europe, 15% (22 espèces) sont menacées.

L’état des populations de lépidoptères d’Europe est donc préoccupant, mais plus que l’état de ces populations, c’est celui de l’ensemble de l’environnement qui se révèle en détérioration. En effet, les papillons sont considérés comme des indicateurs de l’état des écosystèmes.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]