Plongée capitale dans les profondeurs de Paris

La préfecture de police de Paris, sur l’île de la Cité, veut se doter d’une nouvelle salle d’accueil du public. A l’occasion de ce chantier,  des fouilles d’archéologie préventive ont été entamées en avril 2013 par une équipe de l’Inrap. Aujourd’hui, les scientifiques sont à cinq mètres sous la surface, attaquant l’époque romaine.

Creuser le sol de l’île de la Cité est toujours un moment exceptionnel, comme si on sondait le cœur de l’histoire de France. Et la grande question reste : la Lutèce gauloise que décrit Jules César dans la Guerre des Gaules, cet oppidum des Parisii situé sur une île de la Seine, est-ce bien celle de la Cité, et donc le berceau de Paris ? On l’a tenu pour acquis pendant longtemps, on n’en est plus trop sûr aujourd’hui. Nulle trace d’une occupation pré-romaine n’a pour l’heure été trouvée sous la Cité. Recherche d’autant complexe que l’île, à l’époque des Parisii, n’était encore qu’un agrégat d’îlots à la surface très réduite.

Pour l’heure, le niveau le plus ancien repéré par les archéologues de l’Inrap est un dépôt de crue contenant de la céramique du début de notre ère. Le chantier était exceptionnellement  ouvert au public les 8 et 9 juin, à l’occasion des 4e journées nationales de l’archéologie.

En savoir plus

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]