Les employés de Leroy Merlin réclament le droit de travailler le dimanche

 

Les porte

s des magasins Leroy Merlin de Vitry-sur-Seine et d’Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, se sont ouvertes normalement ce dimanche 29 septembre 2013 au matin.

Viennoiseries, café et pétitions à signer : les salariés, portant pour la plupart T-Shirt frappé du slogan du collectif, “Yes week-end”, avaient cependant prévu d’accueillir chaleureusement des clients en grande majorité solidaires de leur lutte pour le droit au travail dominical.

Ces enseignes, situées à la lisière de Paris, font partie en effet des 15 magasins Castorama et Leroy Merlin condamnés jeudi 26 septembre 2013 par le tribunal de commerce de Bobigny à baisser le rideau le dimanche, sous peine d’une astreinte de 120.000 euros par magasin et par jour. Malgré les rappels à l’ordre du gouvernement, 14 magasins ont ouvert leurs portes ce dimanche, le 15e étant fermé depuis plusieurs mois. Celui d’Ivry-sur-Seine en toute légalité, puisqu’il avait obtenu la veille une autorisation de la préfecture, a indiqué une source interne à Leroy Merlin.

Sur les quelque 300 salariés du magasin d’Ivry-sur-Seine, environ un tiers travaille le dimanche, pour la plupart des étudiants.

Du côté du magasin Castorama de Créteil, dans le Val-de-Marne, on avait également ouvert mais aucune banderole ou affiche n’appelait l’attention sur le caractère particulier de cette ouverture dominicale.

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]

Mis à jour le