« No Pants Subway Ride », ou comment prendre le métro en slip

Chaque année, pour quelques allumés à travers le monde, c’est le même rituel : descendre dans le métro, en culotte ou en caleçon, l’air de rien.

Tout est parti de New York, en 2002, où le collectif Improv Everywhere, spécialisé dans les happenings insolites, lance l’opération “No Pants Subway Ride”. Depuis, Shanghai, Mexico, Amsterdam ou San Francisco se sont prises au jeu. Cette année, plus d’une trentaine de villes participaient à l’événement.  

A Paris, rendez-vous était donné à 15 heures à la station Charles de Gaulle-Étoile. Chaque participant devait rejoindre un groupe et se voyait attribuer un numéro de wagon spécifique. Condition absolue?: garder l’air sérieux et faire “comme si de rien n’était”. Et surtout, ne pas parler aux autres. La scène devait sembler tout à fait naturelle. Magazine, téléphone, musique, tous les accessoires étaient permis pour faire illusion.

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]

Mis à jour le