Mort de Rémi Fraisse: manifestation illégale à Paris

Entre 300 et 400 personnes ont participé à un rassemblement non-autorisé par la préfecture, mercredi 29 octobre 2014, sur le parvis de l’hôtel de ville de Paris, pour rendre hommage au jeune Rémi Fraisse, mort dans la nuit de samedi à dimanche sur le site du barrage de Sivens (Tarn). Déployant de nombreuses banderoles et scandant des slogans hostiles aux forces de l’ordre, des manifestants ont ensuite essayé d’attaquer les portes de l’hôtel de ville. De nombreux graffitis, portant des symboles anarchistes, ont été peints sur les murs du bâtiment.

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]